Terrain de recherche/Investigation field

Les archives de l’AICA Internationale 

 

Les terrains d’études sont étroitement liés aux ressources du GIS-Archives de la critique d’art.

Le programme repose sur l’analyse scientifique et sur le traitement documentaire (dépouillement, numérisation et référencement dans une base de données en ligne) des fonds d’archives de l’Association Internationale des critiques d’art (AICA) sur la période 1948-2003 et AICA France (1970-1980), ainsi que sur leurs croisements avec les fonds d’archives de critiques individuels (tels que Pierre Restany, Michel Ragon, Frank Popper, Gérald Gassiot-Talabot, François Pluchart, Don Foresta), également conservés aux Archives de la critique d’art à Rennes.

Accéder à la base de données

Le fonds AICA est constitué d’une bibliothèque de 1,71 mètres linéaires [actes de congrès (1960-1984), annuaires (1959-1997)], et de 43,5 mètres linéaires d’archives, comprenant des documents de travail [compte-rendus des assemblées (1963-2003), programmes, circulaires, courriers, communications des participants etc.] et des documents sonores (64 cassettes audio). À cela se sont ajoutés en 2008, par un versement complémentaire, les archives de James Johnson Sweeney, président de l’AICA entre 1957 et 1963.

En complément aux activités de l’AICA International, le fonds AICA France (2,42 mètres linéaire) relate l’histoire de la section française pour la période de 1970 à 1980 à travers les dossiers de candidature des critiques d’art membres de la section française, les listes récapitulatives des nouveaux membres (avec biographie synthétique), la correspondance ainsi que les comptes rendus de réunions. Chaque dossier de critique comprend une biographie, une bibliographie et des écrits.

Ces fonds d’archives représentent un matériau extrêmement riche, encore largement inédit, qui n’a donné lieu à aucune historisation globale, au-delà de rares analyses consacrées à des Congrès et représentants individuels de l’AICA.

Le terrain de recherche est élargi par des fonds de critiques individuels où les questions soulevées par les thèmes des Congrès de l’AICA sont les plus présentes. On peut citer ceux de Michel Ragon, Pierre Restany, Alain Jouffroy, Gérald Gassiot-Talabot, Otto Hahn et François Puchart, mais aussi ceux de Frank Popper, Don Foresta et de Dany Bloch.

 


AICA International Archives

The research program PRISME is closely connected to the collections of the Archives de la critique d’art in Rennes (France).

It relies on the analysis and an important documentary treatment (inventory, digitalization, referencing in a specific online data base) of the archives of AICA International (1948-2003) and AICA France (1970-1980), which will be combined with the archives of James Johnson Sweeney and with thematic cross-referencing of the archives of individual art critics (e.g. Pierre Restany, Michel Ragon, Frank Popper, Gérald Gassiot-Talabot, François Pluchart, Dan Foresta) that are also held by the Archives de la critique d’art in Rennes.

Based on its 45 linear metres/50 feet of archives, the AICA collection acts as the central matrix for the programme. It represents an extremely rich material, still largely unpublished, which has not given rise to any overall historicization, apart from a few analyses devoted to conferences and to individual representatives of the association.

> Access to the documents