1968/2018 Situation de la critique d’art

Colloque, Jeudi 6 et vendredi 7 décembre 2018
Archives départementales de la Gironde

72-78 Cours Balguerie Stuttenberg, 33000 Bordeaux

 

Organisation :
Richard Leeman, professeur d’histoire de l’art, département
Arts. Unité de recherche CLARE (EA 4593), équipe ARTES. Université Bordeaux Montaigne

 

XXe Assemblée générale à Bordeaux, Sept. 1968, fonds AICA International , Inha – collection Archives de la critique d’art.

50 ans après la XXe Assemblée générale de l’Association internationale des critiques d’art (AICA), qui se tint à Bordeaux, ce colloque en reprendra certains thèmes, notamment celui de la situation de la critique.

Le colloque sera l’occasion d’une exposition d’archives relatives à cette assemblée, organisée par les Archives de la critique d’art dans le hall d’accueil des Archives départementales de la Gironde.

→ accéder au programme au format pdf

 

 

Programme

 

Jeudi 6 décembre

14h-18h00. Situation de la critique d’art, 50 ans après 1968

14h        Richard Leeman, Ouverture

14h15    Jérôme Glicenstein : « Y a-t-il une place pour la critique dans le monde de l’art en 2018 ? »

15h00    Camille Paulhan : « Ne pas être une burette »

15h45    Pause

16h00    Jean-Marc Huitorel : « La situation est critique mais pas désespérée. »

16h45    Ramon Tio-Bellido : « La critique d’art comme fonction »

17h30    Discussion-débat

 

Vendredi 7 décembre

9h-12h30. L’assemblée générale de l’AICA, septembre 1968

9h          Antje Kramer-Mallordy : « Dans l’ombre de Will Grohmann : l’AICA comme terrain de négociation des relations interallemandes »

9h45      Nathalie Boulouch : « La télévision : un outil merveilleux pour la critique d’art ? »

10h30    Pause

10h45    Henry Meyric Hughes : « Herbert Read through the Prism of AICA, and the Changing Role of the Critic, 1948-1968 »

11h30    Marc Saboya : « « Ce qu’il y a de plus moderne en province française » (Michel Ragon) : l’agence bordelaise Salier, Courtois, Lajus, Sadirac (1950-1970) en quelques œuvres »

12h15    Discussion-débat

 

14h-17h00. Témoignages : art, critique et histoire de l’art en 1968

14h        Jean-Marc Poinsot : « 1968. Qu’est-ce que ça a changé ? Pour un étudiant en histoire de l’art à Nanterre qui a eu 20 ans en 1968 »

14h45    Serge Guilbaut : « « Maaa Viiie vers 1968 »

15h30    Jacques Bernar : « Henriette Bounin ou la première galeriste à Bordeaux, qui aura porté les enfants d’André Lhote aux portes du CAPC »

16h15    Discussion-débat


Vous aimerez aussi...