Nouveaux médias, nouvelle critique ?

« Nouveaux médias, nouvelle critique ? Les enjeux du congrès de l’AICA de 1982 »

Publication du Séminaire / janvier-avril 2017

 

Coupure de presse issue du journal Nice-Matin, 14 septembre 1982.

 

Pensée comme un développement de la publication, en 2016, du séminaire sur la critique d’art et les médias adossé au programme PRISME, cette recherche collective s’attache à approfondir l’analyse du dossier concernant le congrès de l’Association internationale des critiques d’art de septembre 1982. Marqué par la présence de nombreux professionnels de la télévision et du cinéma, ce congrès qui s’est déroulé en France à Sophia-Antipolis, près d’Antibes, permet d’évaluer la façon dont la critique d’art interroge ses modes de discours face aux évolutions techniques des médias dans le contexte français du début des années 1980 marqué par ailleurs par des changements en terme de politique culturelle. Coordonnées par Nathalie Boulouch, les recherches des étudiants du master 2 recherche « Histoire et critique des arts » ont pris appui sur les fonds de l’AICA International, AICA France et de Jacques Leenhardt qui est également intervenu lors d’une séance du séminaire.

 

 

 

Au sommaire :

Éditorial, par Natalie Boulouch

– Sixtine Sellier,
« Toile de fond du congrès de 1982 : les rapports de la critique d’art à la télévision, entre optimisme et doute »

– Lise Beurel,
« Jacques Leenhardt : initiateur du congrès »

– Marine Macq,
« L’action culturelle et la critique d’art : retour sur le congrès de 1982 »

– Romain Hermier,
« René Berger : un point de vue »

– Saley Moumouni Hama,
« Nouvelles techniques : vers de nouvelles pratiques ? »

– Virginie de la Cruz,
« 1982 : La critique d’art face aux New Media »

 


Vous aimerez aussi...